LA SEMAINE DENTELLIERE se déroulera du 08 au 12 mai 2018

L'EUROPE DES DENTELLIERES aura lieu le dimanche 13 mai 2018 sur la promenade de Magalas


LES EVENTAILS : LES MATERIAUX


Retour à la page principale

Les montures sont élaborées par les tabletiers. Elles sont réalisées à la main et les techniques de fabrication varient selon le matériau utilisé.
En revanche, certains matériaux comme la nacre vont être du domaine d’ouvriers hautement qualifiés.

LE BOIS peut être divisé en "bois indigènes" (Poirier, pommier, acacia, merisier, platane, marronnier, etc.) et les "bois exotiques" (macassar, palissandre, ébène, bois de rose, etc.)
Les montures de bois sont les plus faciles à travailler et ne nécessitent pas un savoir-faire trop technique.


LA NACRE a une grande variété de provenance. Les nacres pour les éventails sont essentiellement la nacre blanche de Sidney, la nacre noire de Tahiti, la nacre "Orient", le Burgau irisé vert et rose, le "Goldfish" du Japon qui connut un succès grandissant à partir de 1875.
Les nacres les moins belles sont recueillies sur la plage ayant perdu une partie de leur orient ; on les dit "lunées".
Les brins de nacre demandent un soin extrême, dans leur assortiment. Le façonneur doit choisir les teintes les plus rouges pour le milieu, puis établir un dégradé subtil pour l’extérieur.
Le travail de la nacre est compliqué par le fait qu’il faut ajuster plusieurs morceaux qu’il faut coller et ensuite limer et polir pour obtenir une surface plane sans trace de colle et de jointure.
Il convient ensuite de façonner les lames, ainsi obtenues, pour réaliser les formes pour les brins et les panaches.
Entrent alors en scène les graveurs et sculpteurs qui incisent les brins et souvent, sculptent les panaches qui sont plus épais.
Pour les éventails brisés ou pliés, les brins sont reliés par une tige, appelée "rivure" orné de pierres semis précieuses ou de prix ou encore de matériaux tel l’ivoire.
Enfin, les doreurs ou les pailleteurs vont apposer les décors.
L’éventail est alors transmis au riveur qui va réunir les brins et les panaches, avec une rivure qui forme un axe permettant de le déployer. Cette rivure terminée par deux yeux, pour les modèles plus luxueux, peut être parachevée par un bijoutier qui y insérera une pierre précieuse.


L’ECAILLE est donnée par les tortues marines dont chaque carapace fournit 3 grandes plaques et 26 petites appelées "éclon". Ces derniers sont détachés à la chaleur dans des fours alimentés au sapin ou au hêtre, pour un chauffage uniforme, permettant de ne pas roussir la matière. Elles sont ensuite travaillées par deux ou trois et collées. Il faut prendre de grandes précautions afin qu’elles ne soient pas tâchées.
L’écaille peut être noire, jaspée ou blonde Cette dernière est la plus appréciée.



L’IVOIRE provient des Indes ou d’Afrique et se dénomme alors "Ivoire vert", car il est légèrement translucide et a gardé sa sève.
Rappelons qu’aujourd’hui, son utilisation est très réglementée et se limite généralement à l’utilisation de stocks existants.



LA CORNE DE VACHE, elle est refendue, ouverte à la serpette, puis chauffée à l’eau bouillante et aplatie à la presse. Elle était expédiée ainsi et demeurait l’activité de certaines maisons des Halles ou des Abattoirs de Paris. La corne la plus appréciée est la corne blonde, claire, venue d’Irlande.



L’OS est expédié des grandes villes comme Paris ou des ports comme Bordeaux, Marseille, Dieppe, Le Havre qui les reçoivent des grands pays d’élevage d’Amérique du sud comme l’Argentine. Suivant la qualité de l’os et la finesse de ses rayures, il sera destiné à une monture commune ou à un travail raffiné.



A noter, LA GALALITHE (attesté en 1907 de gala et de suff-lithe). Nom déposé du premier produit plastique obtenu en 1879 par le traitement au formol de la caséine pure. (Nombreuses imitations de l’écaille.)




Retourner en haut de la page




Retourner en haut de la page

©2008-2012 Les Dentellières de Magalas - Tout droit réservé - Site réalisé par Frédéric Berge & Kazzzisoft©
Dernière mise à jour le 15/11/2017 effectuée par Véronique LONG
Informations légales