Retour à la page principale


La broderie de touraine



Cliquez sur les photos pour les agrandir


(Ouvrage réalisé par Sylvie Lezziero – MOF 2004)

J’ai eu la chance dernièrement de suivre un stage en Broderie de Touraine avec Sylvie Lezziero, Meilleure Ouvrière de France (MOF 2004)

Cette broderie trouve ses origines en Val de Loire vers 1870.
A cette époque les femmes portaient des coiffes blanches ornées de petits dessins représentant des fleurs, des fruits, de petits animaux etc.
La réalisation des ces broderies représentait un travail minutieux de longue haleine. Il fallait tirer les fils dans le sens de la trame et de la chaîne et rebroder les grilles obtenues à l’aiguille.

Devant une demande croissante de ces broderies et aussi dans un souci de rentabilité, une nouvelle technique vit le jour. La partie ajourage représentée par les fils tirés et rebrodés fut remplacée par l’incrustation d’une dentelle de Valenciennes donnant un bel effet et une exécution plus rapide (voir papillon sur la photo ci-dessus). Cette incrustation de dentelle permet de différencier la Broderie de Touraine à la Broderie Blanche.

La broderie de Touraine est réalisée traditionnellement en fil blanc (broder spécial n° 25 pour le bourrage et broder spécial 30, 35 etc. pour la réalisation des points) avec des aiguilles à broder n° 10 et des aiguilles à tapisserie n° 28 sur un tissu blanc. (mousseline)

On commence toutefois à voir certains ouvrages réalisés avec une touche de couleur.


(Ouvrage réalisé par Sylvie Lezziero – MOF 2004)

Les brodeuses utilisent un métier et bien souvent une loupe pour la précision du geste.

Cette broderie est réalisée avec les points suivants :

- le plumetis qui présente un aspect plus ou moins bombé et que l’on utilise souvent pour réaliser les feuilles,

- le sablé qui est représenté par des petits points et qui sert à remplir des surfaces,

- le jour rivière sans fils tirés qui peut entre autre servir de nervure à une feuille,

- le point d’œillet que l’on peut retrouver par exemple sur une aile de papillon.


(Ouvrage réalisé par Danielle Carl – MOF 1994)

Je vous ai donné dans cet article un petit aperçu de la broderie de Touraine, il faudrait plusieurs pages pour expliquer en profondeur la technique…

Personnellement je me suis "régalée" pendant une semaine malgré des moments de découragement et de "stress" vite évacués par Sylvie L. que je tiens ici à remercier chaleureusement.

Marie-Pierre


Retourner en haut de la page

©2008-2012 Les Dentellières de Magalas - Tout droit réservé - Site réalisé par Frédéric Berge & Kazzzisoft©
Dernière mise à jour le 15/08/2018 effectuée par Véronique LONG
Informations légales